Printemps 2011 - No. 165

Articles de ce numéro

Cet indicateur économique, qui fait état de la production totale d’un espace économique, est porteur de beaucoup d’illusions de plus en plus connues et dénoncées. Certains pays fiers de leur PNB baisseraient la tête si ces données étaient raffinées, alors que d’autres pourraient la relever.
Louis Audet est à la tête de Cogeco, deuxième câblodistributeur au Québec, en Ontario et …au Portugal. Un numéro deux, mais pas un petit joueur, dans un paysage dominé par Bell, Rogers, Vidéotron et Shaw. Car son PDG, Louis Audet, n’a pas peur des géants, et a bien l’intention de faire croître son entreprise envers et contre tous, ici ou ailleurs. Portrait de David et des Goliath.
Il y a 50 ans cette année s’ouvraient les portes de la Délégation générale du Québec à Paris et commençaient d’improbables, mais fructueuses relations d’égal à égal entre une puissance mondiale et un État fédéré.
Le Québec est en panne de moteurs économiques. Avec ses entreprises sous-représentées à la cote des Bourses canadiennes, la société québécoise risque de souffrir d’un déficit chronique de croissance et de création d’emplois par manque de capital à une période charnière de son histoire, tandis qu’elle doit relever les défis du vieillissement démographique et du rééquilibrage des finances publiques. Telles sont les conclusions d’un rapport conjoint présenté par Fraser Milner Casgrain et la firme PricewaterhouseCoopers.
Après le best-seller Too big to fail, qui racontait les dessous de la crise financière de 2008, il faut maintenant lire Too big to fall. Barry B. LePatner y décrit l’état de décrépitude avancé des infrastructures américaines, qui met en danger la vie des citoyens et qui s’explique par l’incurie des gouvernements. L’auteur écorche aussi au passage l’industrie de la construction, gangrenée par l’inefficacité, le népotisme et la corruption, en grande partie responsable des coûts exorbitants des infrastructures publiques. Et il propose des solutions.
Old Harry gît au fond du golfe Saint-Laurent depuis la nuit des temps. On pourrait en tirer deux milliards de barils d’hydrocarbures sur une période de 20 ans. Mais voilà : Old Harry repose exactement sur la ligne de démarcation entre les eaux du Québec et celles de Terre-Neuve-et-Labrador; environ les deux tiers des hydrocarbures se trouvent en territoire québécois et le tiers, en zone terre-neuvienne. Une nouvelle pomme de discorde énergétique entre ces deux provinces ?
Des salles d’urgence qui débordent. Des files d’attente qui n’en finissent plus. Des rendez-vous toujours aussi difficiles à obtenir. Les Québécois connaissent la chanson… et pendant ce temps, les querelles d’actes « réservés » continuent d’agiter médecins, pharmaciens et infirmières. Québec ne devrait-il pas lever certaines barrières pour « oxygéner » le réseau de la santé et ouvrir aux citoyens les soins de première ligne là où ils se trouvent ? Dans un tel contexte, les pharmacies ne pourraient-elles pas devenir des centres de santé d’appoint ?
La révolution démocratique fait le tour de la planète depuis les années 1980… Il fallait bien qu’elle arrive dans le monde arabe. Elle commence en Amérique latine et en Asie du Sud-Est, où les dictatures tombent les unes après les autres. Puis, l’implosion des systèmes soviétique et yougoslave libère plus d’une vingtaine de pays.
La liste des établissements signés Bruno Braën se lit comme le menu d’un restaurant à la fois branché et convivial, combinant qualité, audace et simplicité. Propulsé par hasard et sans formation sur la planète Design, Braën veille depuis 1995 au look et à l’ambiance de dizaines d’adresses recherchées.
 « Il y a au moins une chose dont on peut être certain : au Québec, nous serons les derniers en Amérique du Nord à exploiter les gaz de schiste ! » André Caillé émet un rire sonore qui cache mal sa contrariété.
Jean-Marc Léger est décédé le 14 février à l’âge de 84 ans, laissant derrière lui un immense héritage à tous les francophones de tous les continents.