Antoine Robitaille

Québécois, et principalement les plus jeunes, ont eu pour préoccupation poli-tique principale la solidité de l’État du Québec, la défense de la langue française et la préservation de l’identité québécoise, les trois dimensions principales du nationalisme québécois.
Si jamais Obama était élu le 4 novembre, il est fort à parier qu’il décevrait à gauche puisqu’il serait inféodé à l’establishment financier et aux caciques de Chicago qui ont soutenu sa campagne. C’est de gauche, plus précisément de John R. MacArthur, directeur de Harper’s, que vient cette critique. Une crainte qu’il formule dans un récent livre, Une Caste américaine : Les élections aux États-Unis expliquées aux Français (Les Arènes), dans lequel il expose aussi ses inquiétudes pour l’avenir de la démocratie américaine.  
Le pape Benoît XVI ne viendra pas à Québec. Pourquoi donc ? Selon des spécialistes du Vatican, les raisons en sont multiples. La stratégie du cardinal Marc Ouellet, notamment, était indéniablement défaillante. Et la récente polémique sur le passé catholique du Québec n’a pas aidé non plus.