Éditorial

Le choix est fait : nous avons un nouveau secrétaire général des Nations unies, après les dix ans d’un mandat terne et peu inspiré de Ban Ki-moon, dont le récent éclat sur l’horreur du conflit syrien aura fait rêver de ce qui eût pu être…
Dans ce dernier numéro de 2012, forces veut rendre hommage à trois personnalités qui ont marqué l’actualité québécoise d’une façon toute spéciale.
L’espoir de l’été a laissé place à la crainte d’une nouvelle récession mondiale : comme tous le prévoyaient, l’automne nous a apporté un refroidissement économique. Les banques centrales et le
La réunion du G20 à Mexico les 18 et 19 juin prochains sera la plus déterminante de sa courte existence. Il faudra, après la récente (et décevante) réunion du G8, qu’il s’en dégage un « leadership » susceptible de tirer l’Europe de cette crise économique qui contribue à mettre en difficulté l’économie mondiale.
Au moment où sont présentés les budgets 2012-2013 du Québec et d’Ottawa, l’économie internationale demeure incertaine. Cependant, après l’effondrement, depuis 2008, d’un système financier fondé sur l’endettement tant des gouvernements que des individus, un mouvement encore hésitant semble s’engager pour nous permettre d’accéder à une reprise mondiale plus équitable et durable.
2011 a été parmi les 10 années les plus chaudes depuis que l’on a commencé à compiler les données climatiques en 1865. Et elle n’est pas terminée…! Il en est de même, tant sur le plan politique qu’économique.