Nouvelles Économiques

Marseille, qui sera le théâtre samedi soir du premier baptême d'un géant des mers en France depuis cinq ans, le MSC Divina, a vu son image et son économie dopées ces dernières années par le marché de la croisière, ce secteur générant près de 100 millions d'euros annuels.
La directrice du Fonds monétaire international Christine Lagarde a estimé, dans un entretien publié samedi, que les Grecs devraient "commencer par s'entraider collectivement" en payant leurs impôts, se disant moins préoccupée par leur sort que par celui des enfants d'Afrique.
La Bourse de New York s'apprête à tourner la page du mois de mai avec amertume, déçue de la performance du nouveau venu Facebook et toujours prisonnière de la situation en Europe, croisant les doigts pour que les prochaines séances soient moins volatiles.
La Bourse de Paris devrait aborder avec défiance les prochaines séances, suspendue à l'évolution de la situation en Grèce et au résultat du référendum irlandais sur le pacte budgétaire, avec en arrière-plan de nombreuses statistiques sur l'immobilier et l'emploi américain.
La Bourse de New York a fini en baisse vendredi, les investisseurs optant pour la prudence avant un long week-end aux Etats-Unis, en dépit d'un indicateur sur le moral des consommateurs américains encourageant: le Dow Jones a perdu 0,60% et le Nasdaq 0,07%.
La situation est finalement pire que prévue chez Bankia, la quatrième banque espagnole qui croule sous les actifs immobiliers risqués: elle a demandé vendredi soir une aide à l'Etat de 19 milliards d'euros, un montant record dans l'histoire du pays.
La Bourse de Paris a terminé en légère hausse vendredi (+0,32%), après avoir tourné au ralenti faute de nouvelles majeures, dans un marché tout entier tourné vers la Grèce.
La société américaine Space Exploration Technologies (ou SpaceX) est la première entité privée à avoir réussi à arrimer vendredi une capsule à la Station spatiale internationale (ISS), avec l'arrivée de son vaisseau Dragon à l'avant-poste orbital.
Technicolor a clos vendredi le dernier chapitre de son histoire industrielle en Europe par l'annonce, redoutée des syndicats depuis plusieurs mois, du dépôt de bilan de son dernier site français de production à Angers.
Le président du Conseil italien, Mario Monti, a invité ses homologues français, allemand et espagnol pour un sommet à quatre à Rome qui aura lieu après le 17 juin, date de législatives en France et en Grèce, a-t-on appris vendredi de sources gouvernementales.
Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a annoncé aux salariés en lutte depuis plus de 600 jours contre la fermeture de l'usine Fralib que son propriétaire, Unilever, acceptait de reprendre les négociations sur des scénarios de reprise.
Le patron de Virgin Megastore va quitter le groupe en difficultés financières, entraînant un report de la présentation de la nouvelle stratégie, les représentants du personnel obtenant par ailleurs vendredi l'annulation d'un projet de fermeture de deux magasins.

Pages