Nouvelles Économiques

La France, la Belgique et le Luxembourg vont devoir relever le plafond des garanties publiques qu'ils apportent jusqu'ici à la banque en grandes difficultés Dexia, à 55 milliards d'euros contre 45 milliards jusqu'ici, selon Le Figaro de vendredi.
Le premier constructeur d'automobiles japonais, Toyota, a indiqué vendredi qu'il allait lancer huit voitures compactes à prix moyen dans les marchés émergents, avec un objectif de vente d'un million d'unités par an d'ici à 2015 dans un total de 100 pays en fort développement économique.
Le président du Conseil italien Mario Monti a encouragé jeudi, lors d'une émission télévisée, la Grèce à tenir strictement ses engagements financiers et ses partenaires à éviter les "diktats" à ce pays, dans une allusion transparente à l'Allemagne.
La Bourse de New York a terminé sans direction jeudi, dans un climat de grande volatilité, déprimée par la Grèce dont l'avenir dans l'euro est toujours incertain: le Dow Jones a pris 0,27% et le Nasdaq a cédé 0,38%.
Renault envisage de revenir dans l'automobile haut de gamme avec pour objectif de profiter d'un des créneaux les plus juteux du marché et, dans le sillage de ses projets de relance d'Alpine, d'atténuer son image de constructeur cantonné aux voitures généralistes, voire low cost.
L'entrée en Bourse controversée de Facebook met en lumière l'inégalité inhérente sur les marchés financiers entre M. Tout-le-monde et les gros investisseurs, qui ont un accès direct aux dirigeants des entreprises et aux avis des analystes des grandes banques.
Condamnée à réduire ses coûts et gagner en productivité, Air France a reconnu pour la première fois jeudi être confrontée à un "sureffectif" et annoncé une réduction de sa flotte, parallèlement à une montée en puissance de sa filiale à bas coûts Transavia.
L'euro restait en mauvaise posture jeudi, à des niveaux de faiblesse inédits depuis près de deux ans face au dollar, dans un marché toujours hanté par le spectre d'une sortie de la Grèce de la zone euro et guère rassuré par le sommet européen de la veille.
Des réformes structurelles aux euro-obligations, de multiples pistes sont sur la table de l'Union européenne pour relancer la croissance et perfectionner la zone euro en vue du sommet décisif des 28 et 29 juin.
Dans le débat sur le décret devant permettre le retour partiel à la retraite à 60 ans, le Medef a prévenu que les retraites complémentaires, cogérées par les partenaires sociaux, auraient du mal à suivre, braquant à nouveau les projecteurs sur leur délicate situation financière.
Airbus propose aux compagnies américaines d'équiper ses monocouloirs A320 de sièges extra-larges pour obèses qui rapporteraient plus, a déclaré jeudi une directrice de marketing de l'avionneur européen.
La Bourse de Paris a gagné 1,16% jeudi, soutenue par le maintien de la note triple A de la France par Moody's et profitant d'un rebond technique, même si l'inquiétude continue à dominer sur l'avenir de la zone euro.

Pages