Nouvelles Économiques

Les administrateurs judiciaires de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen, n'ont pas reçu d'offre ferme de reprise "en l'état", alors que le délai de dépôt des dossiers expirait vendredi soir, mais des négociations se poursuivent, a indiqué la direction du site.
Le groupe français PPR a annoncé avoir signé vendredi une lettre d'intention avec l'italien Yoox pour que ce dernier vende certaines de ses griffes haut de gamme sur internet, mais pas Gucci, qui est la locomotive du pôle "luxe" de l'entreprise.
Le président de Groupama SA et de la Fédération nationale de Groupama, Jean-Luc Baucherel, mettra fin à ses mandats fin 2012, a-t-il annoncé dans un courrier diffusé vendredi en interne et dont l'AFP a obtenu copie.
L'Etat régional allemand du Bade-Wurtemberg réclame deux milliards d'euros de compensation à EDF dans un litige concernant la vente fin 2010 par le groupe d'énergie français de ses parts dans l'électricien allemand EnBW.
Asphyxiées par une facture carburant toujours plus élevée, les compagnies aériennes, habituées à l'extrême volatilité de l'or noir, accueillent avec un soulagement des plus mesurés la baisse actuelle du prix du pétrole.
Le moral des ménages en France a poursuivi sa lente remontée en mai, l'indicateur qui le mesure gagnant un point en un mois pour atteindre 90, a annoncé vendredi l'Institut national de la statistique et des études économiques.
La situation serait finalement pire que prévu chez Bankia, la quatrième banque espagnole qui vient d'être nationalisée en partie: croulant sous les actifs immobiliers risqués, elle s'apprête selon la presse à demander 15 à 20 milliards d'euros à l'Etat pour se redresser.
Le bras de fer continue entre l'Union européenne et l'Argentine et a monté d'un cran vendredi avec la saisine par Bruxelles de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) pour demander la levée des restrictions aux importations imposées par l'Argentine, "qui nuisent au commerce et aux investissements de l'UE".
Le patron de la banque centrale allemande a déploré dans un entretien au Monde à paraître vendredi l'absence de débat public en France sur la perte de souveraineté qu'impliquerait l'introduction d'euro-obligations, instrument de mutualisation de la dette prôné par Paris.
Le ministre délégué aux Transports et à l'Economie maritime Frédéric Cuvillier s'est dit opposé à "tout plan prévoyant des départs non volontaires" chez Air France et invité la compagnie à ne pas utiliser les salariés comme variable d'ajustement se substituant à une véritable stratégie.
Le taux à 10 ans de l'obligation française de référence est tombé à son plus bas historique vendredi en milieu de matinée, les investisseurs plébiscitant un placement considéré comme sûr et rémunérateur dans un environnement économique incertain.
Il y a 40 ans Dennis Meadows, professeur américain du MIT, alertait le monde dans un rapport célèbre sur les conséquences dramatiques d'une croissance économique et démographique démesurée. Aujourd'hui il arrive aux mêmes conclusions "parce qu'elles sont toujours vraies", a-t-il expliqué à Paris.

Pages