Société

Les Québécois sont constamment invités à dénoncer les dérives éthiques et les gestes immoraux de leurs voisins, que ce soit au travail ou au fisc. Au nom du maintien de l’intégrité de la fonction publique et des entreprises ou de l’assainissement des finances publiques, assistons-nous à l’émergence d’une société de délation ?
Les Grands Explorateurs ont 40 ans. Vingt mille conférences et huit millions d’entrées plus tard, Serge Martin, son président, a accepté de rencontrer FORCES. Bilan d’une épopée qui a mené aux quatre coins du monde l’homme d’affaires aujourd’hui philanthrope.
Le 18 octobre dernier, le crtc rejetait le projet de transaction BCE-ASTRAL, infligeant un véritable électrochoc à BCE et à toute l’industrie des communications, peu habituées à essuyer des refus du crtc. Un nouveau shérif était arrivé en ville : Jean-Pierre Blais, nommé président de l’organisme cinq mois plus tôt.
Mené par son désir d’aider son prochain, Louis Perreault accompagne ceux qu’il croise en fin de parcours. Portrait d’un aidant naturel qui consacre sa vie aux autres.
Marie-Pier Élie était sur le point de cracher dans l’éprouvette. Sur l’enveloppe de retour : « Moutain View, Californie ».
Avec les tourmentes politiques que nous traversons, il est agréable de rencontrer un ministre qui a l’assurance tranquille d’un capitaine convaincu que son paquebot tient le cap, même au cœur de la tempête ! Car c’est bien un énorme paquebot que pilote le docteur Yves Bolduc, ministre de la Santé dans le cabinet Charest depuis le 25 juin 2008. Quand il braque sa lunette sur l’avenir, loin de voir s’amonceler des nuages annonciateurs de catastrophes, le ministre entrevoit plutôt de belles éclaircies, autant pour son ministère que pour ses concitoyens, une population vieillissante en demande croissante de soins.
Ce printemps, ils ont été de toutes les tribunes et de tous les débats. Ils font partie de la génération qui, demain, sera aux commandes du Québec. Nous connaissons leurs positions sur les droits de scolarité, mais que pensent les leaders étudiants de l’avenir économique du Québec ? FORCES leur a posé la question.
Pour sortir de la crise économique, il faut des idées, de la créativité. Tous les peuples en sont pourvus. Mais une société peut s’organiser pour réprimer la créativité et les idées, du moins pendant un certain temps. C’est ce que font les dictateurs. Ils savent la menace que représente pour eux la liberté de penser des citoyens.
Une étude, publiée en mars 2011 par des chercheurs de l'Université de Sherbrooke et reprise dans l’actualité par l’économiste Pierre Fortin, qui affirmait que le programme des garderies subventionnées était fiscalement rentable pour le gouvernement du Québec, a été citée fréquemment au cours de la dernière année dans les médias et lors de conférences. François Leroux, professeur titulaire aux HEC, a examiné pour nous la méthodologie utilisée pour réaliser cette étude - un examen qui le porte un regard sceptique sur les résultats de cette étude.
Difficile d’imaginer quelqu’un de mieux préparé que je l’étais à la veille de prendre ma retraite, le 3 décembre 2010. Lors de mon ultime semaine de travail, j’ai dirigé une recherche pour le compte de mon employeur – une société de services financiers – auprès de groupes cibles de baby-boomers du Québec et de l’Ontario. Cette recherche visait à déterminer comment les aider à se sentir prêts au moment de quitter le monde du travail.
Le choc démographique est désormais réalité. Au Québec, quelque 100 000 travailleurs ont pris leur retraite en 2009 et 2010. Ce n’est que le début, puisque les premiers baby-boomers ont franchi l’âge de 65 ans en 2011. Selon Emploi-Québec, il y aura 730 000 emplois à pourvoir d’ici 2015. De ce nombre, plus de 500 000 postes vacants seront attribuables aux conséquences des départs massifs à la retraite.
Comme il reste encore plusieurs semaines avant l'été, la tentation est forte d'aller chercher une dose de soleil sous d'autres cieux. Par le miracle du transport aérien, la Thaïlande est à une vingtaine d'heures de Montréal; les Caraïbes sont accessibles le temps d'un ou deux films. On nous le répète sans cesse : l'avion est le mode de transport le plus sécuritaire de tous. Or, l'environnement confiné de la cabine d'un avion peut avoir des effets néfastes sur la santé des passagers, souvent mal prémunis pour les affronter. Guide pour y faire face.

Pages