Société

Ils sont amusants, ils sont beaux, ils sont extrêmement populaires. Ils peuvent gagner beaucoup d’argent. Mais si vous avez plus de 30 ans et que vous n’avez pas d’ado, il est fort possible que vous ne les connaissiez pas ! Bienvenue dans le monde des YouTubers. Par Martine Letarte
Celui qui fut près de 18 ans maire de Westmount, Peter Trent, a tiré sa révérence en avril. Les Québécois se rappelleront notamment le champion antifusions forcées des municipalités et l’artisan des défusions. Mais l’on se souviendra aussi de lui pour ce qu’il n’a pas fait : dans une décennie marquée par le trafic d’influence et le magouillage des maires, le nom de Peter Trent n’a été associé à aucun scandale. Alors qu’il vient de passer le flambeau à sa successeure, il livre ses réflexions sur la politique, la corruption, et l’avenir de Montréal. Par Stéphanie Marin
Par Paul Therrien « Maîtres chez nous ». Cette phrase symbolique lancée par Jean Lesage lors des élections de 1962 résumait la promesse de la nationalisation de l’électricité, aujourd’hui l’une des plus grandes richesses et source d’énergie durable à bas prix. Mais cela n’empêche pas certains de rêver d’un avenir où leur maison serait « débranchée » du réseau. Autosuffisants chez nous ? C’est possible… à certaines conditions. Comme dans les autres sociétés fortunées, l’intérêt des Québécois pour l’énergie solaire est indéniable. L’idée d’avoir le rayonnement du soleil comme source principale d’électricité enchante, avec raison… La facture d’installation des panneaux solaires photovoltaïques (PV) baisse de 10 % par an et la technologie ne cesse de s’améliorer, s’intégrant parfaitement aux habitations « intelligentes ». En fait, la construction d’une maison verte est pratiquement inimaginable sans le solaire. 
Les femmes et l’histoire de Montréal Par Yann Fortier « C’est une légende à Montréal. » « On ne peut jamais lui dire non. » Quand elle téléphone, on répond. Voilà des commentaires entendus à propos de Madeleine Juneau, qui, depuis 20 ans, dirige un joyau patrimonial de Montréal et d’Amérique : la Maison Saint-Gabriel, musée et site historique. Le lieu, d’abord : enclavé entre ce qui s’apparente à un lotissement d’habitations à loyer modique et une voie ferrée. Rien ne laisse présager qu’à moins d’une encablure de la rue Wellington se dresse, à l’abri du temps, l’une des plus anciennes résidences de la colonie, la grande maison de ferme des sœurs de la congrégation de Notre-Dame, qui aura 350 ans en 2018.

Pages