Paul Therrien

Les semaines précédant la haute saison ont été pénibles pour Air Canada, principal transporteur aérien du pays. Décote financière, conflits avec ses travailleurs, concurrence nationale impitoyable, image à redorer... L’avenir est plus qu’incertain pour l’ancienne société d’État, qui vient de franchir le cap des 75 ans.

Pages