Culture

Roger Rolland est décédé à Montréal le 4 mars 2011 à l’âge de 90 ans, laissant le souvenir d’un bâtisseur culturel soucieux de jeter de la lumière sur la grande noirceur obscurcissant le ciel québécois de sa jeunesse.
Pendant le repas, ses doigts sont toujours en mouvement, que ce soit pour pianoter sur la table, composer un numéro de téléphone sur son portable, jouer avec son couvert ou caresser un komboloï, ce drôle de chapelet que les Grecs ont inventé pour se détendre.
La liste des établissements signés Bruno Braën se lit comme le menu d’un restaurant à la fois branché et convivial, combinant qualité, audace et simplicité. Propulsé par hasard et sans formation sur la planète Design, Braën veille depuis 1995 au look et à l’ambiance de dizaines d’adresses recherchées.
Robert Dépatie ne doute pas une seconde du succès de l’incursion de Vidéotron dans le sans-fil. Sans me dévoiler de chiffres, il mentionne avec un sourire entendu que les résultats du premier trimestre d’exploitation dépassent les objectifs.
Le Québec abrite parmi les plus beaux spécimens d’orgue au monde, et l’arrivée d’un instrument de taille à l’Adresse symphonique – la nouvelle salle de concert acoustique en construction – devrait consacrer Montréal comme destination de choix des organistes. AVENUES vous propose de parcourir l'histoire de Montréal, ville aux cent clochers mais aussi aux multiples orgues. Encore trop méconnu, cet instrument occupe pourtant une place imposante dans l’univers sonore et historique de la métropole. 
Une nouvelle vague de jeunes cinéastes nous livrent des portraits singuliers du monde qui les entoure. Ces créateurs de la génération montante ont entre 20 et 40 ans, le regard acéré, l’intelligence vive et une passion débordante.
Le journaliste, animateur radio et documentariste Paul Arcand me donne rendez-vous au Bistro Apollo. Il a l’œil malin et un sourire accueillant, et son affabilité contraste avec le ton cassant qu’il a parfois avec ses invités du matin… surtout s’ils sont politiciens.  
Né à Québec en août 1940, Bruno Côté est décédé le 30 juin dernier à l’âge de 69 ans. Ce Québécois aux origines multiples, irlandaises, écossaises et françaises, apprend le dessin au sein de l’entreprise publicitaire familiale à partir des années 1960.
Je le répète à qui veut l’entendre : Daniel Vézina est le meilleur chef du Québec. L’audace de sa cuisine fait écho à celle de sa femme, Suzanne Gagnon, qui a lancé sous les initiales LR (pour Laurie Raphaël) une série de produits maison ou du terroir.
L’image est de plus en plus familière sur les routes du Québec : en fin de semaine ou en vacances, on s’arrête chez l’artisan pour voir, humer, tâter et admirer les produits locaux. On jase, on goûte un cidre de glace ou une liqueur d’érable, on essaie des bijoux, pendant que l’artisan communique son amour du métier. Puis on reprend la route, heureux, souvent avec des paquets sous le bras.
Le midi, j’ai toujours une bonne faim. Mais cogner des clous des heures durant devant mon ordinateur après un gros repas bien arrosé, non merci ! Il me faut donc de quoi me sustenter sans m’alourdir. Un midi sur deux, je mange seul ; l’autre, avec un collègue pour parler affaires, ou un proche afin de discuter en toute amitié.
Il y a de cela environ cinq à six mille ans sont survenus des événements hors du commun qui ont modifié à jamais la topographie du Labrador. L’étoile qui apparut alors n’était pas une super nova comme celle de Bethléem ou celle de Kepler (1604), mais bien une étoile de plein droit. Après tant de siècles, elle brille toujours de tous ses feux au bout de la queue de la Petite Ourse.

Pages