Chronique

Quand on parle de « science économique », il est prudent de préciser que ce n’est pas une science exacte comme la chimie ou la physique. Les variables sont trop nombreuses et aléatoires.
Il est de bon ton de cajoler l’idée que chez les francophones du Québec la culture du mécénat n’est pas aussi prospère que dans le reste de l’Amérique du Nord. Comment capter l’attention et le portefeuille des « milléniaux », pour qui le monde est à portée de clics ? Rencontre avec trois artistes de la philanthropie.
Je suis arrivé à Paris en train vers 21 h 15 le 13 novembre pour prendre l’avion pour Montréal le lendemain. À mon arrivée, j’étais ravi de retrouver l’éclat et l’effervescence de la Ville Lumière.
J’habite à Lambeth, la zone la plus diversifiée socialement de Londres, à la fois à l’égard des identités multiculturelles et de la richesse, les très riches côtoyant les pauvres.
Le peuple allemand est allé au plus profond historique de l’horreur entre 1939 et 1945 avec le régime nazi. Les traces psychologiques sont encore lourdes après des décennies.
Êtes-vous du type Bye-Bye ou davantage spécial fin d’année d’Infoman ? Peu importe vos allégeances, il semble de bon conseil d’élargir le périmètre de certaines traditions et sortir du cadre plat de la télévision pour se dégourdir un peu la Saint-Sylvestre. Forces vous offre un bouquet d’idées, un brin chic, un brin choc. Magie du temps des Fêtes, on termine l’année avec deux coups de cœur qui ont marqué cette fin 2015 avec intégrité, sincérité et courage. L’auteure et réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette et l’interprète, pianiste et auteure Florence K nous font l’honneur de leurs mots.
Normalement, lorsque je me rends en France à partir de Londres, je n’aperçois Calais que fugitivement, à travers une fenêtre du train.
On ne peut plus nier que l’histoire humaine fut et est encore une longue marche vers la liberté. Cette route est parsemée d’accidents de parcours, de pentes raides, de nids-de-poule, voire de cratères !
Pour emprunter une image à un secteur fondamental de notre économie, la forêt, l’austérité équivaut à une coupe à blanc, et la rigueur à l’exploitation rationnelle et à la reforestation.
Défiant les sondages d’opinion, les élections générales du 7 mai au Royaume-Uni ont dégagé une majorité claire, bien que réduite, pour les conservateurs, menés par le premier ministre David Cameron.
Si j’étais libraire, je n’apposerais pas d’auto-collant « Coup de cœur » ou « Choix du libraire » sur ce recueil d’entretiens avec Louis Bernard, sans contredit le plus influent serviteur de l’État québécois moderne, réalisés par l’historien et politologue Michel Sarra-Bournet. J’inscrirais plutôt « 100 % apaisant ».
Lors de ma récente visite au Québec, on m’a demandé à plusieurs reprises pourquoi, ces derniers temps, les Britanniques sont aussi silencieux lorsqu’il s’agit de politique étrangère. La même question se pose souvent ailleurs, et même à Londres.

Pages