Grandes Entrevues

En réaction au soudain désaveu de Wall Street, Avi Reichental hausse les épaules. Le président et chef de la direction de 3D Systems Corporation estime que les attaques spéculatives qui ciblent les actions de l’industrie de l’impression tridimensionnelle depuis début 2014 ne font que jeter une ombre sur le potentiel de croissance bien réel de ces vedettes boursières d’hier. Forte d’une capitalisation de cinq milliards de dollars américains, 3D Systems se battra bec et ongles pour demeurer le chef de file d’un secteur où le président Barack Obama entrevoit la « prochaine révolution industrielle ». « Les investisseurs intelligents comprendront », martèle l’un des personnages les plus influents de l’univers technologique.
Signatures d’ententes de libre-échange, multiplication des missions commerciales, politiques commerciales ambitieuses, diplomatie économique, Stephen Harper ne lésine pas sur les moyens quand il s’agit de commerce international. « Mon objectif est de véritablement connecter l’économie canadienne à l’économie mondiale », explique le premier ministre dans une entrevue exclusive à Forces.
John Engler n’en démord pas. Travailleurs et entreprises demeurent victimes de la plus lente reprise post-récession jamais enregistrée par les États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale. Plus de cinq ans après la crise de 2008, la plus grande économie de la planète peine à retrouver sa vitesse de croisière, faute de confiance. Dans une entrevue exclusive, l’ancien gouverneur républicain du Michigan appelle à un leadership politique fort tourné vers aujourd’hui et demain.
La zone euro n’est pas encore sortie de l’ornière. Toutefois, le plus dur est passé et, avec ces premiers pays sous perfusion amorçant leur sortie du plan d’aide, l’on peut entrevoir une embellie. Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, revient sur ce parcours audacieux entrepris par ces pays partageant une monnaie commune sans autre intégration politique. Dans une entrevue à Forces, il évoque une avancée profonde vers une union fédérale.
J’arrive au restaurant Julien, avec quelques minutes de retard. Louise St-Pierre a déjà choisi une table et converse avec notre photographe. C’est que la toute nouvelle PDG de Cogeco Câble Canada est d’une affabilité et d’une sollicitude qui ne laissent pas soupçonner l’importance de son poste.
Au moment où l’armée américaine se retire de l’Afghanistan comme elle l’avait fait de l’Irak, l’ancien vice-président des État-Unis a un message clair à communiquer : la menace terroriste est plus dangereuse que jamais. Nous devons, avec nos alliés, nous serrer les coudes et retrouver la détermination pour détruire les armes de destruction massive et enrayer le terrorisme. Dick Cheney est-il le « diable », comme certains aiment le qualifier, ou le « visionnaire lucide » qui, comme vient de le faire la revue The Economist récemment, nous lance un cri d’alarme que l’on ne peut ignorer après les attentats de Boston et de Nairobi ?
Vous êtes adolescent, vous adorez les sciences, vous êtes curieux, travailleur et résilient ? Vous avez tout ce qu’il faut pour devenir chercheur. Vos études seront longues, intenses, et vous devrez en effectuer une partie à l’étranger en comptant sur des bourses modestes.
Spécialité québécoise, le mouvement coopératif se révèle l’une des meilleures armes contre les dérives de la financiarisation de l’économie, particulièrement dans un secteur aussi névralgique que l’agriculture, affirme le chef de la direction de la Coop fédérée, Claude Lafleur.
S’il se montre relativement optimiste devant les perspectives à long terme de l’économie américaine, la montée des puissances émergentes ou encore les chances de voir tomber de nouvelles barrières commerciales entre les nations, James Baker estime que les politiciens de son pays doivent d’urgence réapprendre à travailler de concert. Par-dessus tout, celui qui est aujourd’hui conseiller en matière de politique étrangère du candidat républicain Mitt Romney nous met en garde contre cette véritable bombe à retardement qu’est la dette publique.
Il semble que le gaz naturel soit appelé à demeurer la source d’énergie majeure de ce siècle et du suivant. Et que, dans un après-pétrole avec moins de nucléaire, cette énergie fossile occupera une place dominante dans l’offre énergétique mondiale, en complémentarité avec les énergies renouvelables.

Pages