Automne 2016 - No. 187

Articles de ce numéro

Entrevue exclusive avec Enrico Letta, ancien premier ministre d’Italie
Le choix est fait : nous avons un nouveau secrétaire général des Nations unies, après les dix ans d’un mandat terne et peu inspiré de Ban Ki-moon, dont le récent éclat sur l’horreur du conflit syrien aura fait rêver de ce qui eût pu être…
Au XXIe siècle, après 50 millions d’années de prospérité à butiner les fleurs, les abeilles subissent un inquiétant déclin causé par l’activité humaine. À terme, la perte du meilleur insecte pollinisateur au monde aurait un effet dévastateur sur nos vies. L’hécatombe a frappé une partie de la population québécoise, au point d’alarmer les environnementalistes, les apiculteurs et l’État. Les solutions proposées suffiront-elles à les sauver ?
La rue Ontario Est. Oui. Parce que si plusieurs plaident en faveur de l’émergence de cités-États, les quartiers et certaines artères peuvent prétendre au développement de leur propre personnalité. 
Le thème de la mondialisation des échanges n’a jamais été autant ostracisé. En Europe, le Brexit a confirmé le désaveu de la population ; aux États-Unis, en pleine campagne présidentielle, l’opposition au libre-échange galvanise tant les démocrates que les républicains. Le Canada doit-il craindre pour la pérennité des accords commerciaux auxquels il est signataire ? Oui, disent les spécialistes.
La France traverse actuellement des temps incertains, notamment sur le plan politique, à la suite des récentes atrocités terroristes sur fond de cotes de satisfaction à un faible 16 % pour l’actuel président, François Hollande.
Après les limites de la création, Cirque Éloize repousse les frontières : il s’est déjà produit dans 500 villes réparties dans 50 pays. Et la compagnie québécoise ne compte pas s’arrêter là : après une importante tournée en Chine, une foule de projets dans ses cartons, l’avenir lui est grand ouvert.
J’aurais pu tout aussi bien écrire « l’homme de devoir », car, de toute évidence, Brian Myles en est un. La jeune quarantaine, le regard franc et vif, costume impeccable et coupe de cheveux quasi militaire, il est le neuvième directeur d’un quotidien dont on a souvent annoncé la mort, qui ne survient pas.
Dans le contexte actuel où les accords commerciaux et les traités de libre-échange sont remis en question, le Québec multiplie les rencontres. Entrevue exclusive avec Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, sur le plan d’action de son ministère.
À l’été 2015, le couperet tombe au Palais de justice de Montréal : la Cour supérieure enjoint au Parlement canadien de mettre fin, dans un délai de 18 mois, à la « discrimination historique » à l’égard des femmes autochtones qu’entretient la Loi sur les Indiens, à défaut de quoi les articles rendant plus difficile pour les femmes l’obtention du statut d’Indien seront « inopérants » à compter de février 2017.
De la signature du traité de Rome en 1957, qui fit naître une CEE de six membres, à la vaste union que l’on connaît aujourd’hui, une puissante vague de libéralisation des marchés a dominé le monde. De nombreux traités de libre-échange bilatéraux et multilatéraux ont été signés ; d’autres, très importants, sont en voie de l’être.

Pages